Vitali Kanevsky (né à Soutchany – Russie - en 1935) est un réalisateur et scénariste russe. Son film Bouge pas, meurs et ressuscite a gagné la Caméra d'Or au Festival de Cannes en 1990. Deux ans plus tard, Une vie indépendante reçoit le prix du Jury du Festival de Cannes. Ce film a également été nominé pour l'Ours d'Or de la 42e édition du Festival International du Film de Berlin. En 1994, il réalise Nous, les enfants du XXe siècle.

Jeudi 30 janvier, 09:30 - CINEMATEK
ZAMRI, UMRI, VOSKRESNI!
Bouge pas, Meurs, Ressuscite, 1989
Dinara Drukarov, Pavel Nazarov, Yelena Popova / NB / ST: FR / 102'
Avec une introduction de Vitali Kanevsky / la projection sera suivie d'une rencontre et discussion avec Vitali Kanevsky (en russe avec traduction en français)

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, dans une bourgade perdue de l'extrême-orient soviétique, les péripéties d'un adolescent confronté à la survie dans une cité-prison où sont parqués des soldats japonais. Largement inspiré de la propre enfance du cinéaste, c’est un hymne à la vie : chaleureux, intense et violent.

____________________________________________________________

Vitali Kanevsky (born in Suchany, 1935) is a Russian film director and screenwriter. His film Zamri, umri, voskresni! won the Caméra d'Or at the 1990 Cannes Film Festival. Two years later, his film Samostoyatelnaya zhizn received the Jury Prize at the Cannes Film Festival.The film was also nominated for the Golden Bear at the 42nd Berlin International Film Festival. In 1994, he directed Nous, les enfants du XXe siècle.

January 30th, Thursday 09:30 - CINEMATEK
ZAMRI, UMRI, VOSKRESNI!
Don't Move, Die and Rise Again!
, 1989
Dinara Drukarov, Pavel Nazarov, Yelena Popova / NB / ST: FR / 102'
With an introduction by Vitali Kanevsky / the screening will be followed by a conversation with Vitali Kanevsky (Russian, with French translation)

In the wake of the Second World War, in an isolated village far east of the Soviet Union, a teenager struggles to survive in a penitentiary city where Japanese soldiers are imprisoned. Mainly inspired by the director’s own childhood, this warm, intense and violent film is a celebration of life.