Pierre Huyghe (né en 1962 à Paris, étudia à l’École nationale des arts décoratifs de Paris) avait fondé en 1995 l’Association des temps libérés ayant pour objet « le développement des temps improductifs, pour une réflexion sur les temps libres, et l’élaboration d’une société sans travail ». Huyghe questionne le rapport au temps, à la mémoire collective et réinvente de nouveaux modes de célébration. « Je m’intéresse à l’aspect vital de l’image, à la manière dont une idée, un artefact, un langage peuvent s’écouler dans la réalité contingente, biologique, minérale, physique. Il s’agit d’exposer quelqu’un à quelque chose, plutôt que quelque chose à quelqu’un. »

Terarken 1 – Du 31 janvier 10:00 au 1er février, 22:30
The Host and the Cloud, 2009-2010
(L’hôte et le nuage)
Vidéo HD, couleur, son surround.
122 minutes

Ce film prend forme à partir d’une série d’expériences « live » durant trois jours au Musée des arts et traditions populaires (ATP), lors de la fête des Morts, la Saint-Valentin et la fête du Travail. Alors fermé au public, ce musée est l’hôte d’un ensemble de situations que Pierre Huyghe déclenche puis laisse évoluer naturellement. Quinze acteurs circulent dans ce musée abandonné et réagissent spontanément à différents stimuli (somnifères, séances d’hypnose, alcool, etc.) alors que cinquante autres personnes en sont des témoins. Comme l’explique l’artiste : « Dans cette expérience intense, parfois les choses étaient jouées, parfois elles étaient hors contrôle, chaotiques, pour les acteurs comme pour moi. […] Il s’agit avant tout d’un exorcisme, de quelque chose qui se déroule dans le réel, sans que cela ne nous soit adressé ».

____________________________________________________________

Pierre Huyghe (born 1962 in Paris, studied at the École nationale des arts décoratifs in Paris) founded in 1995 the Association of Freed Times, which aimed at “developing unproductive times, for reflecting on free times, and the elaboration of a society without work.” Huyghe questions the relations with time and collective memory, and reinvents new celebratory modes. “I’m interested in the vital quality of images, the way an idea, and artefact, a language may flow in the contingent, biological, mineral, physical reality. It’s about exposing someone to something, rather than something to someone.”

From January 31st, 10:00 am, to February 1st, 22:30– Terarken 1
The Host and the Cloud
2009 - 2010
HD video, colour, surround sound
122 minutes

The film stems from a series of live experiments led during three days at the Musée des arts et des traditions populaires (ATP) during Halloween, Valentine’s Day and Labour Day, when the museum (closed to the public for a long time) hosted a set of situations initiated by Pierre Huyge then evolving naturally. Fifteen actors wandered around the abandoned museum, spontaneously reacting to various stimuli (sleeping pills, hypnosis, alcohol, and so forth), while fifty other persons acted as an audience. As the artist explains, “In this intense experience, some actions were performed, while other were out of control, chaotic, both for the actor as and for myself … It was first and foremost an exorcism, something taking place in the real world, while not being addressed to us.”