Maurizio Lazzarato est chercheur indépendant, philosophe et sociologue. Il a écrit sur le travail immatériel, la fin du salariat et le capitalisme cognitif contemporain. Sa théorie de la "dette infinie" comme nouvelle forme de domination jette une lumière neuve sur la crise actuelle. Dernier ouvrage paru : “La Fabrique de l'homme endetté. Essai sur la condition néolibérale” (Editions Amsterdam, 2011). Publications antérieures : Puissances de l'invention. La psychologie économique de Gabriel Tarde contre l'économie politique (Les Empêcheurs de penser en rond, 2002), Les Révolutions du capitalisme (Les Empêcheurs de penser en rond, 2004), Le Gouvernement des inégalités. Critique de l'insécurité néolibérale (Editions Amsterdam, 2008), Expérimentations politiques (Editions Amsterdam, 2009)

Samedi, 1er février, 16:00 – Bozar, Studio
La politique de la dette
conférence

La dette n'est pas d'abord économique, elle constitue la politique du Capital depuis la fin de années 70.
Elle constitue le rapport politique créditeur / débiteur autour duquel s'est organisée la mondialisation, c'est-à-dire la revanche sur les conquêtes sociales et politiques de l'après guerre.
L'intervention consistera dans la description du fonctionnement de ce rapport de pouvoir notamment depuis la crise de 2007 et les modalités de gouvernement qui lui sont associées.

____________________________________________________________


Maurizio Lazzarato
is an independent researcher, philosopher and sociologist. He wrote on immaterial labour, the end of the wage system, and contemporary cognitive capitalism. His theory of “infinite debt” as a new form of domination casts a new light on our current crisis. He is the author of The Making of the Indebted Man. Essay on the Neoliberal Condition (Semiotext(e), 2012). Other publications (in French): Puissances de l'invention. La psychologie économique de Gabriel Tarde contre l'économie politique (Les Empêcheurs de penser en rond, 2002), Les Révolutions du capitalisme (Les Empêcheurs de penser en rond, 2004), Le Gouvernement des inégalités. Critique de l'insécurité néolibérale (Editions Amsterdam, 2008), Expérimentations politiques (Editions Amsterdam, 2009).

February 1st, Saturday, 16:00 – Bozar, Studio
La politique de la dette
[The Politics of Debt]
Lecture

Debt is not a primarily economical concept: it has formed the politics of the Capital since the late 1970s.
Debt constitutes the political relation between creditor and debtor at the foundation of globalisation, that is, the revenge on post-war social and political conquests. This talk will seek to describe the mechanisms of this relation of power – notably since the financial crisis of 2007 –, and its attending forms of policy.