Grégoire Chamayou est chercheur en philosophie au CNRS, dans l'équipe CERPHI à l'ENS-LSH. Il a récemment publié, aux éditions La fabrique, Théorie du drone. Il est également l’auteur de Les chasses à l'homme (La fabrique, 2010) et Les Corps vils – Expérimenter sur les êtres humains aux XVIIIe et XIXe siècles (Les empêcheurs de penser en rond, 2008).

Samedi 1er février, 11: 30 – Bozar, Salle M
L’océan et le casino
Conférence

Deux sources de l’ « Analyse des formes de vie ». L’une des méthodes actuellement employées par les services de renseignement pour la détection et la surveillance de leurs cibles est, la « pattern of life analysis », l’analyse des formes ou des motifs de vie. A partir d’une collecte massive de données multiples (trajets, appels téléphoniques…), on s’efforce de repérer des régularités caractéristiques trahissant des « signatures » ou des profils identifiables. Cela passe notamment par la conversion des données en schémas : grâce à des techniques de « data visualization », on obtient des graphes ou des cartes de vie.
Le propos de cette présentation est d’explorer les généalogies de ces méthodes de schématisation biographique en contexte de renseignement. Nous en retracerons deux, qui nous conduiront dans les arrières salles des casinos de Las Vegas au début des années 1990 et dans les profondeurs océaniques au milieu de la guerre froide.

____________________________________________________________

Grégoire Chamayou is a philosophy researcher at the CNRS, with the CERPHI research team at the ENSLSH. He recently published Théorie du drone (La Fabrique). He is also the author of Manhunts: A Political History (Princeton University Press, 2012) and of Les Corps vils – experimenter sur les êtres humains aux XVIIIe et XIXe siècles (Les Empêcheurs de penser en rond, 2008).

February 1st, Saturday, 11:30 – Bozar, Room M
L’océan et le casino [The Ocean and the Casino]
Lecture

Two sources for the “analysis of forms of life.” One of the methods currently used by intelligence services for detecting and watching their targets is called “pattern of life analysis,” and scrutinises forms or patterns of life. Based on an extended collection of multiple data (travels, telephone calls…), this approach seeks to detect characteristic, regular patterns signalling a “signature” or a recognizable profile. This notably entails converting data into diagrams: data visualization techniques provide the analyst with “life-graphs” or “life-maps.”
This presentation aims at exploring the genealogies of these biographical mapping methods in the context of intelligence. Tracking down two of such genealogies, we will explore the backrooms of 1990s Las Vegas casinos and the deep of the ocean during the Cold War.