Sandra Boeschenstein

Artiste, a étudié la philosophie et les arts à l’université de Zürich. Convaincue de la qualité cognitive que peut produire la torsion qui s’exerce entre l’acte de dessiner et la réflexion, elle explore les énergies qui président à la construction et à la dissolution du sens, le comportement de l’attention et de la concentration, les passages entre perception et pensée.