Catherine Perret

Enseigne l'esthétique à l'université de Paris 8, auteur de nombreux textes et ouvrages, personnels et collectifs, dont « Walter Benjamin sans destin » et « Les porteurs d'ombre, mimésis et modernité ». Elle s'intéresse aux questions mémorielles dans leur relation avec les arts contemporains et les formes actuelles d’esthétisation de la vie.